Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer le fonctionnement de ce site internet. Nous utilisons un script PIWIK Analytics qui définit les cookies d'analyse de performance. Plus de détails et d'information sont disponibles sur notre politique en matière de cookies. Merci de vous référer à la déclaration de confidentialité pour ajuster vos paramètres pour le suivi du site par PIWIK (ex. refuser l'utilisation/retrait). En savoir plus

J'accepte l'utilisation des cookies.

Charte des opioïdes | Compliance | Qui sommes-nous? | Groupe Günenthal

Charte Grünenthal

Sur le bon usage des traitements opioïdes dans la prise en charge de la douleur

  • Grünenthal est conscient du besoin médical non couvert dans la prise en charge des patients douloureux, des défis que représente aujourd’hui cette prise en charge pour les professionnels de santé et de la pression croissante sur le système de soins liée à l’utilisation inappropriée et illégitime des traitements opioïdes.
  • Les besoins des patients sont au cœur du développement et de l’utilisation des produits de Grünenthal. Grünenthal croit profondément que l’accès à une prise en charge adéquate de la douleur est un droit fondamental et que la douleur est une maladie à part entière. Cependant, il est primordial pour toute prise en charge par des traitements opioïdes, de garder une approche individualisée, adaptée à chaque patient incluant un objectif thérapeutique clair et réaliste et un engagement mutuel entre le patient et son médecin traitant. 
  • Grünenthal s’est engagé à mettre au point de nouveaux antalgiques offrant de meilleurs profils de sécurité, notamment des antalgiques opioïdes plus sûrs grâce à la technologie dissuasive d’abus, ou via un mécanisme d’action moléculaire différencié représenté par le portefeuille d’agonistes des récepteurs de la nociceptine avec une composante µ ou encore des analgésiques non opioïdes.
  • Les antalgiques opioïdes restent une alternative thérapeutique importante pour certains patients souffrant de douleur. Tout en s’assurant que les patients qui en ont besoin ne se voient pas refuser l’accès aux antalgiques opioïdes, nous prenons au sérieux notre rôle en lien avec le développement et la commercialisation des antalgiques opioïdes. Notre objectif est de réduire le plus possible les risques d’utilisation inappropriée et de mésusage de nos produits. À l’heure actuelle, nous intensifions nos efforts pour mettre au point des solutions technologiques innovantes pour freiner l’abus, le mésusage et le détournement de ces médicaments. 
  • Grünenthal reconnaît l’importance de travailler en étroite collaboration avec la communauté médicale et soutient la formation médicale pour assurer le respect des recommandations de bon usage des antalgiques opioïdes dans le traitement de la douleur.
  • Nous nous engageons à développer, commercialiser et distribuer nos produits conformément aux normes éthiques et scientifiques les plus élevées ; nous travaillons en permanence avec des spécialistes de la douleur, leurs associations, les représentants des patients et les autorités de santé pour le respect du bon usage des traitements opioïdes, au service des patients qui souffrent.
  • Nous incarnons cette charte et travaillons avec professionnalisme et respect des parties prenantes pour le bénéfice du patient douloureux et de la société.
  • Enfin, nous recommandons la prise en compte des documents de bon usage destinés aux patients établis par les autorités de santé ainsi que les recommandations des sociétés savantes relatives à la prise en charge de la douleur, sans que cela ne remplace le respect de l’AMM et des avis de la Commission de la Transparence des médicaments opioïdes :

ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et du Produit de Santé) | Chapitre Douleur

SFETD (Société Française d’Etude et de Traitement de la Douleur)

HAS (Haute Autorité de Santé)

HAS (Haute Autorité de Santé) | Tableau des remmandations

Considérations générales sur la gestion de la douleur avec les médicaments de la classe des opioïdes ​

Les aspects généraux suivants doivent être examinés dans le contexte de l’information spécifique à chaque produit.

Les approches individualisées et centrées sur le patient pour le diagnostic et le traitement de la douleur sont essentielles pour établir une alliance thérapeutique entre le patient et le clinicien. Avant de prescrire des opioïdes, il faut prendre en compte les éléments variables susceptibles d’affecter la dose chez le patient. (1)
Les patients doivent être soigneusement sélectionnés et faire l’objet de contrôles réguliers visant à garantir que la prescription des opioïdes est adéquate. (3-5)
Des objectifs de traitement clairs concernant la douleur doivent être convenus avec le patient. (3-5)
Les patients doivent être informés des effets indésirables potentiels des opioïdes ainsi que de la possibilité de développer une accoutumance et une dépendance. (3-5)
La dépendance est possible même lorsque les opioïdes sont pris conformément aux instructions du médecin. La prévalence exacte de la dépendance chez les patients traités avec des opioïdes pour une douleur chronique est difficile à déterminer.  (6)
En cas d’utilisation à long terme d’opioïdes, des examens cliniques réguliers sont nécessaires pour évaluer le contrôle de la douleur, son impact sur le mode de vie, le bien-être physique et psychologique du patient, les effets indésirables et la nécessité de poursuivre le traitement. (2) e.g.

  • Le traitement devra éventuellement être réévalué, avec une diminution progressive de la dose ou une interruption du traitement par opioïdes. (3-5)
  • Les signes d’un comportement de dépendance doivent être surveillés et traités le cas échéant. (3-5)
  • Le facteur de risque de mésusage des opioïdes doit être évalué avant leur prescription. (3-4)

Des supports d’information clairs et des campagnes de sensibilisation peuvent contribuer à améliorer la connaissance des patients et du grand public en matière d’opioïdes et en réduire le mésusage. (7)

 

1. DHHS Pain Management Best Practices Inter-Agency Taskforce Report, mai 2019.
2. O’Brien T et al . Eur J Pain 2017;21:3-192.
3. Faculty of Pain Medicine, Opioids Aware https://www.rcoa.ac.uk/faculty-of-pain-medicine/opioids-aware Consulté en septembre 2019.
4. Je prends des médicaments antidouleurs à bon escient - https://ansm.sante.fr
5. Kosten TR et al , Scie Pract. Perspect 2002;1:13-20.
6. Rosenblum A et al . Exp. Clin. Psychopharmacol. 2008;16(5):405-416.
7. OECD Health Policy Studies. Addressing Problematic opioid use in OECD Countries, mai 2019. http://www.oecd.org/health/addressing-problematic-opioid-use-in-oecd-countries-a18286f0-en.htm

 
Lien externe:
Vous êtes sur le point de quitter le site Grunenthal.fr et allez être redirigé vers un ou plusieurs autres sites y compris les sites du Groupe Grünenthal. Pour plus d'informations au sujet des liens hypertextes proposés, veuillez consulter les conditions d'utilisation. Cliquer sur Continuer ou sur Retour pour revenir à la page précédente. ... Retour ... Continuer